Pour avoir tué la femme de son employeur en Arabie Saoudite, la domestique sénégalaise originaire de Yeumbeul Mbayang Diop sera bientôt jugée devant la Cour royale, une sorte de chambre criminelle où elle risque la peine de mort. Mais, même si l’instruction du dossier de notre compatriote est presque bouclée, ce qui fait qu’elle devrait être jugée prochainement, l’Etat du Sénégal a décidé de voler au secours de Mbayang Diop.

En effet, le ministère des Affaires étrangères va débloquer une somme de 40 millions FCFA pour le paiement des honoraires des avocats saoudiens de la Sénégalaise. Le journal « Le témoin » qui donne l’information dans sa livraison du jour pense que cette mesure émane sans doute du président de la République.

En savoir plus : Setal
Publicités